Expositions

 RECOMPOSITIONS
   - Jontahan BABLON
   - Benjamin BLAQUART
   - Camille JUTHIER
   - Carin KLONOWSKI
   - Théo MASSOULIER
 Autour des expositions
 À venir . L'Atelier Blanc
 À venir . Moulin des Arts
 Archives
 

Actualités

Theo MASSOULIER

 

Né en 1983
Vit et travaille à Lyon
Diplômé de l’ENSBA Lyon

 

Théo Massoulier assemble toutes sortes de résidus, fragments dévalués d’objets techniques, de jouets en plastique, d’outils technologiques ou de plantes séchées, pour inventer des créatures étranges, quasi vivantes. Il souligne l’ambivalence du déchet qui, à la fois poison et remède, génère de nouvelles conditions pour l’écosystème en interagissant avec lui. Il recrée de l’ordre et de la beauté à partir de l’entropie et de la dégradation. Raphaële Jeune

 

 

Théo Massoulier, Série «CriSpr» . 2019 . Dimensions variables: 45 x 35 x 30cm (maximum) . Technique mixte: corail artificiel, corail naturel, verre dichroïque, fragment de figurine en plastique, peinture acrylique, cathéter, polype en silicone, faïence cuite, tige séchée fixée, pate autodurcissante, mousse . Courtoisie de l'artiste

 

Théo Massoulier utilise principalement la sculpture et la vidéo pour produire des formes hybrides et dynamiques qui se nourrissent aussi bien de l’imaginaire de la cosmologie que des sciences de l’évolution. Il crée ainsi un corpus de formes qui combinent le minéral, le végétal, l’humain… inspirées par les questions relatives à l’Anthropocène et par la notion d’entropie. Il développe un travail de sculpture et de vidéo puisant dans l’imaginaire de la cosmologie et les sciences de l’évolution autant que dans l’archéologie et des problématiques philosophiques portées par l’évolution récente de nos sociétés. Accordant une place essentielle aux matériaux qu’il utilise, il procède à de minutieux assemblages hétéroclites, générant des formes hybrides et dynamiques où cohabitent éléments minéraux, végétaux et artefacts humains.
Il compose également des dispositifs visuels, notamment par des vidéo-projections sur divers supports, qui aspirent à nous « reconnecter avec le continuum cosmique » - l’émergence de la matière dans le champ microcosmique jusqu’à son déploiement et sa mise en complexité dans l’arborescence macrocosmique.

La série Anthropic Combinations of Entropic Elements (2017-2019) comporte plus de soixante-dix sculptures qui s’apparentent à de petites entités protéiformes. Ces œuvres se présentent comme des micropaysages colorés qui font écho à des dispositifs de cultures biologiques en laboratoire. L’ensemble constitue un corpus de sculptures visant à mettre en exergue des processus d’hybridation. Des espaces de mise en culture où le caractère poreux et contaminant des processus évolutifs donnerait lieu à de nouvelles formes.

 

 

Théo Massoulier, Série «ACEE-5G» . 2020-2021 . 12 œuvres de 12 x 7cm (hauteur maximum de 12cm). Technique mixte: support plastique, fragments électroniques, minéraux, silicone, plaquettes de verre dichroïque, corail, végétaux, aiguille, polystirène

 

LIENS

 

+ Site personnel de Théo Massoulier

- Accueil - Poussez la porte - Expositions - Actions - Revue de presse - Liens - Nous soutenir - English, push the door - Plan du site / Téléchargements -
création de site internet - hébergement : base2prod