Expositions

 10e Prix Jeune Création
   - Garance ALVES
   - Florinda DANIEL
   - Gaël DARRAS
   - Leah DESMOUSSEAUX
   - Lorraine DRUON
   - Fanny GICQUEL
   - Benjamin JUST
   - Gauthier KRIAA
   - Hang LU
   - Rachel MONOSOV
   - Estelle CHRETIEN
 MMM de G. Wambaugh
 Autour des expositions
 À venir . L'Atelier Blanc
 À venir . Moulin des Arts
 Archives
 

Actualités

LEAH DESMOUSSEAUX

 

Née en 1995
Vit et travaille à Nantes
Représentée par la Galerie Robet Dantec (Belfort)
Diplômée de l’École des Beaux-Arts de Nantes

 

34° 33’15’’ N, 38°16’ 00’’

 

 

Leah DESMOUSSEAUX, 34° 33’ 15’’ N, 38° 16’ 00’’, tirage cyanotype sur papier Arches 640 gr Polyptique de 25 feuilles, ensemble 275 x 175 cm, 2020 - Courtesy Galerie Robet Dantec (Belfort)

 

Traversée par les figures du vestige et du désert, la recherche photographique de Leah Desmousseaux s’inscrit dans une démarche plasticienne et expérimentale autour de l’hybridation des procédés analogiques et digitaux.

« 34°33’ 15’’ N, 38°16’ 00’’ est une œuvre polyptyque réalisée au cyanotype. Cette méthode dite «par contact» permet de poser sur papier l’empreinte d’un objet par interférence avec la lumière ultra-violette.
A la croisée des techniques digitales et analogiques, cette œuvre résulte d’un long processus d’apparition de l’image. Elle est réalisée à partir d’une image du site antique de Palmyre trouvée sur Google Image dont j’ai rephotographié un détail directement sur mon écran d’ordinateur : le négatif argentique 24 x 36 ainsi généré a été scanné, agrandi numériquement puis fragmenté pour créer cent matrices A4 insolées l’une après l’autre sur 25 laies de papier afin de recomposer pas-à-pas le corps de l’image. Par la démultiplication d’une unité répétée j’entends évoquer la prolifération actuelle des images. Par l’altération du lien indiciel qu’entretient la photographie avec le réel je fais tendre l’image vers son abstraction et tente de proposer un espace-temps de décryptage à rebours du phénomène de consommation de l’information visuelle et d’interroger la fabrication des représentations et des récits.
»
Leah Desmousseaux

Sensible à une histoire qui relie l’œil au geste, Leah Desmousseaux s’intéresse aux techniques archaïques de la photographie qui, au XIXème siècle, fut porté par le mouvement pictorialiste et par l’esthétique romantique. Elle conçoit le paysage désertique comme une altérité radicale, minérale et sauvage, propice à la réévaluation de l’échelle humaine et des langages que l’Homme établit avec son environnement. Musées d’antiquités, muséums d’histoire naturelle, sites archéologiques et géologiques, livres illustrés et flux internet sont autant de lieux d’archives où elle traverse l’épaisseur du temps et dont elle extrait la matière première de son travail de laboratoire.

 

+ Site personnel de Leah Desmousseaux
+ Leah Desmousseaux représentée par la Galerie Robet-Dantec (Belfort)

- Accueil - Poussez la porte - Expositions - Actions - Revue de presse - Liens - Nous soutenir - English, push the door - Plan du site / Téléchargements -
création de site internet - hébergement : base2prod